mercredi 13 décembre 2017

LE CHANT DU LION


au Martyr Mohamed Ben Belgacem

Brave enfant des fiers millénaires,
Tu t’offris, bouquet de lumières,
En jets d’éclairs
Avançant sans peur
Contre les barbares et leurs horreurs,
Pour protéger de ton vaillant cœur,
Altier bouclier printanier,
Ta chère Tunisie!
Lion, sans hésitation, tu répondis
A l’appel de son lait, ton sang,
Ta terre,
Ta mère, ton père,
Tes sœurs et frères
Ta patrie
Que tu ne voulais voir meurtrie,
Que tu ne pouvais laisser en larmes, en cris !
Au creux de ton peuple, chœur reconnaissant,
Se multiplient, stellaires, tes veines à l’infini
En rugissants lions des libres horizons !
Submergeant les gouffres des hyènes
Et leur criminelle nuit,
Elles fleurissent à l’unisson
Sans peines, sans chaînes ni soumissions
En chants d’amour et sillons de vie !
© Mokhtar El Amraoui,
le 13 décembre 2017

4 commentaires:

  1. Combien de martyrs va encore engloutir cette bête immonde, venue de la nuit des temps pour se gorger du sang des braves. Ils peuvent encore agir en traîtrise, mais ils n'auront de gain ni avec les hommes, ni avec Dieu.

    RépondreSupprimer
  2. Hommage a tous ceux qui luttent pour notre jiberté.

    RépondreSupprimer